Révise ton Bac

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le Bac 2017 approche. Faisons un peu de révision.

Section 1 : Entraine-toi aux questions de « Probabilités » :

Le fils de Ould Abbas, c.-à-d. Ould Ould Abbas, s’est fait piquer en train de marchander des investitures FLN contre quelques milliards d’argent de poche. Sachant que Ould Abbas a 84 ans, que Ould Ould Abbas en a 60, montrer qu’il y a une probabilité d’au moins 98% de croiser le jeune Ould Ould Ould Ould Abbas dans un marché populaire en train de hurler : « yaw tlata b3ashriiiiiiiiin ! ».

Section 2 : Entraine-toi aux questions de « Logique » :

Malgré les apparences, l’Algéristan a un président en sursis judicaire car il a déjà été condamné en 1983 pour gros détournements de fonds publics (on le qualifierait de « Serraq » en langage populaire, mais suivant les régions on dirait aussi « khawwan » (Oran), « tkatkti » (Alger), « cheffar » (Tlemcen), « khayen » (Sud), etc.). Sachant que l’essentiel des rentrées financières du pays transite par la Sonatrach, quel PDG ce Serraq de président va-t-il choisir pour diriger la société en 2017 ?

Khelifi Ahmed (Gasbarologue). Réponse A.

Cheb Khaled (imitateur de Jack Bghel et de Bob dit l’Ane). Réponse B.

Chebba Zehouania (Spécialiste de l’Electrodynamique Quantique). Réponse C.

Ould Kaddour (« diplômes » : PDG de BRC lors du scandale du même nom, condamné à 30 mois de taule pour espionnage pour le compte de services étrangers, intime de Chakib Khelil). Réponse D.

Section 3 : Entraine-toi aux questions de « Politique Etrangère » :

D’après l’APS, Angela Merkel a tenu à prendre conseil auprès de M. Bouteflika pour voir quels seraient, d’après la longue expérience de fakhamatouhou, les outils socio-économiques que l’Allemagne devrait actionner pour l’extirper du pétrin dans lequel l’ont enfoncé la corruption, le népotisme, l’incompétence, le béni-ammisme et la Hogra. Merkel, sur laquelle planent le mauvais œil et la poisse, n’a pu, ô rage, ô désespoir, accéder à Bouteflika, car la veille de la fatidique rencontre, le président attrapa commodément une bronchite aiguë, qui, comme l’affirme le professeur Si Mekhlouf El Bombardi, est une inflammation du rynx-phrynx, provoquant une aphonie qui cache vertueusement une redoutable alacrité et une grande maitrise intellectuelle. Toujours selon l’APS, c’est Sellal qui dut remplacer Bouteflika pour éclairer la malchanceuse chancelière. D’après toi, quelle est la meilleure blague de l’année 2017?

Sellal « a eu » un entretien téléphonique avec Mme Merkel. Réponse A.

Sellal « a parlé » au téléphone avec Mme Merkel. Réponse B.

Sellal « s’est entretenu » au téléphone avec Mme Merkel. Réponse C.

Sellal « a conversé » au téléphone avec Mme Merkel. Réponse D.

Mounir Sahraoui
20 mars 2017

Share.

About Author

Comments are closed.