Tweets pour Toufik le Maléfique

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le naufrage du criminel Toufik le Maléfique a donné lieu à une foison de tweets de la part des membres du pouvoir assassin. Extraits :

Bouteflika : Je gouverne avec la tête comme le claironnait Benyounès. Mais quand j’ai mal à la tête, il m’arrive aussi de gouverner avec le pied.

Bouteflika : Vas te reposer. Ne t’inquiète pas pour le TPI. Jamais je ne les laisserai t’exécuter. Plaiderai pour commuer la peine en détention à vie.

Gaïd Salah : Devinette : 25 ans qu’il broute au MDN, il a des cornes et fume le cigare, alors comment s’appelle mon mouton pour ce prochain Eid ?

Ouyahia : Toufik est bien… euh… il est bien parti comme annoncé. Je suis fidèle… euh… je suis Fidel Castro dans son engagement à faire place aux jeunes.

Saïdani : Tu ne pourras tuer que le temps maintenant. Bisous de Neuilly-sur-Seine, zdeg zdeg zdeg… le pied à l’étranger et c’est le TPI.

Saïdani : Je rentre pour l’Eid. Te ramène des outils de travail pour ta retraite : fer à repasser, dynamo, chiffons, chalumeau, cordes…

Général Hassan : Avant je m’occupais d’une cellule, et là j’occupe une cellule. Ça te fait rire ? Pas moi. Je serai moi aussi très ingrat dans une autre vie.

Salima Tlemçani : Toufik est dans son F2 et non pas comme le racontent les medias dans un F1 à Blida en compagnie du général Hassan Terro.

Ghoul : Avons la douleur de faire part de la disparition d’un éminent membre de notre équipe de foot. Grave accident frontal avec un fauteuil roulant.

Benchicou : Je pleure comme il pleut sur la ville. Je n’ai même pas de bons de caisse pour te venir en aide. Te rendrai bien sûr visite une fois en taule à El-Harrach. Prends la cellule 15, c’est la moins humide.

Nezzar: Je le répète depuis 92 : ce n’est pas moi qui étais en charge de la protection de Boudiaf, mais l’autre général, et il faut qu’il paie. Allons-nous laisser nos présidents se faire zigouiller sans réagir ?

Chakib: Te suis très reconnaissant pour m’avoir facilité les formalités de sortie d’Oran. Tien, tu ne pourras plus sortir toi, sauf pour La Haye. Voudrais bien te garder dans mon cœur mais je n’en ai pas.

Louisa : Il ne faut pas déstabiliser le DRS, mais s’il faut massacrer les brebis galeuses, je suis pour. Il fallait frapper vite et fort. Bien joué M. Le Président.

Sellal: j’ai une blague : selon l’APS Toufik a été « admis à la retraite ». C’est la seule fois dans sa vie qu’il est admis à quelque chose. Mes compliments.

Mounir Sahraoui
14 septembre 2015

Share.

About Author

Comments are closed.