Avec Nezzar El Djezzar: Une interview pour sauver des vies

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Beaucoup de gens diront que le temps que Nezzar passe à "écrire", il ne le passe pas à tuer, et c’est déjà ça de gagné… Soit ! Pour éviter que d’autres gens ne périssent sans raison, nous avons monté une interview fantoche avec Nezzar El Djezzar dans le but de lui faire perdre un peu de temps, et contribuer ainsi à sauver des vies humaines. Extraits :

Question: Alors, écrivain maintenant ?

Nezzar El Djezzar: Donnez-moi un stylo et je vous écrirai 20, je jure que j’sais le faire…

Q: Abruti va, passons. Que faisiez-vous dans les années 50 ?

NED: J’étais dans une l’armée, on n’avait pas encore inventé l’ANP

Q: Vous étiez donc un traître ?

NED: mais pas le seul, y avait Lamari, Belkheir et bien d’autres canailles

Q: Dans vos écrits, le français est souvent très recherché…

NED: De quel français parlez-vous ? Qu’est-ce qu’il a fait pour être recherché ? Va-t-on lui courir après comme on l’a fait avec moi au Bourget? C’est Pinochesque…

Q: Abruti va, changeons de registre : Pourquoi avez-vous tiré au canon de char sur des gosses en Octobre 88 ?

NED: j’avais pas de Tomahawks…

Q: Pourquoi avez-vous exterminé des milliers d’algériens durant les années 90 ?

NED: Je n’ai jamais tué des « milliers » comme vous dites…moi je suis grossiste, je ne suis responsable que de centaines de milliers de morts…

Q: combien font 2+2 ?

NED: ça fait beaucoup, je pense…ça dépend de la grandeur de 2

Q: avez-vous d’autres projets de livres ?

NED: Oui : un sur la cosmologie, un autre sur la dynamique moléculaire, et un dernier sur la polémique entre Keynésiens classiques et les néo-Keynésiens…

Q: Vous plaisantez, assassin ?

NED: Oui, mais c’est vous qui avez commencé

Q: C’est vrai, un criminel analphabète n’écrit pas de livres, il les signe à la rigueur avec sa patte…

NED: sa patte ensanglantée…

Q: Bien dit Djezzar ! Dites encore : Quel souvenir pensez-vous que les Algériens garderont de vous après votre disparition ?

NED: Demandez-moi plutôt quel souvenir moi et ma junte garderons des algériens une fois que nous les aurons tous exterminés….

Share.

About Author

Avatar

Comments are closed.