Lamari et Toufik répondent à Aït Ahmed

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Cher Da L’Hou,

Merci de ta gentille carte postale envoyée de Lausanne. Nous voulons t’assurer que toutes tes demandes seront prises en compte, et certaines le sont déjà:

1) La levée de l’état d’urgence:
Figure-toi que nous y avons pensé, surtout après les évènements de kabylie. Nous envisageons d’instaurer l’état de siège à la place; ça te va comme alternative?

2) Usage généralisé du Tamazight:
Nous sommes déjà bien avancés dans cette voie. Nous avons ordonné à tous les commandants de gendarmerie et chefs de la DRS en Kabylie de faire usage du kabyle dans leur « travail de tous les jours ». Mais nous aurons besoin de ton apport : comment dit-on en kabyle: ouqtel, adhbeh, tiri, massacri, habtouh lel oued?

3) Une commission d’enquête internationale:

Nous y avons déjà songé. Pour minimiser les coûts de cette commission, nous proposons qu’elle soit composée d’étrangers qui sont déjà sur place en Algérie. L’abbé Belkheir, missionnaire français de grande autorité morale, a déjà accepté d’en être le président.

D’éminentes personnalités étrangères sont prêtes à y participer, tels le Néerlandais* Benachenhou, actuellement ministre de l’économie, ou bien le français* Temmar, ministre de la privatisation. Un autre ministre RND de nationalité Suisse* veut aussi faire part de la commission. Mais contrairement aux autres, ce gars-là ne tient pas à se faire connaître, de peur de perdre son passeport italien, l’Italie ne reconnaissant pas la double nationalité…

4) Un champs politique apuré des islamistes:
Arrête, tu vas nous faire pleurer!

Tu vois, Da l’Hou, on est d’accord sur tout, grosso modo.
Il y a cependant quelque chose qui nous chiffonne: tu t’adresses à nous comme à des frères, mais en même temps, tes amis de l’internationale socialiste tirent les ficelles de tout ce qui se trame contre nous: livres accusateurs, plaintes pour crimes et tortures, appels d’intellectuels et d’organisations humanitaires etc.
Alors, pour en avoir le coeur net, dis-nous franchement: est-ce que entouma entouma, wella entouma houma?

Tant que cette question n’aura pas de réponse claire et sans ambiguïté, tu devras considérer toutes nos promesses comme nulles et non-avenues.

En attendant de vous voir revenir à de plus amicaux sentiments, nous vous réaffirmons, M. Hocine Ait Ahmed, que notre ANP, digne héritière de la glorieuse ALN, est une armée républicaine, et qu’en l’occurrence, nous ne saurons nous immiscer, de quelque façon que soit, dans les affaires politiques du pays, lesquelles sont du ressort exclusif de M. Le Président de la République, chef suprême des forces armées, et dont l’adresse est: Palais d’El Mouradia, Cellule Numéro-1, entre le bureau de Belkheir et celui de Touati.

Les visites sont autorisées le lundi entre 11:59 et 12:00 heures. Pour des raisons sécuritaires, les visiteurs sont systématiquement fouillés et leurs couffins vérifiés. Objets tranchants et littérature subversive ne sont pas permis. Prière se munir de cartes d’identité en nombre suffisant….

Lamari, Général "de corps"

Toufik, Chef des "sévices secrets"

* De notoriété publique
** Journal Liberté, Radar, 12 mai 2001

18 mai 2001

Share.

About Author

Avatar

Comments are closed.