Les Palestiniens auront-ils le Droit de se défendre !!!!!

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Après avoir spolié des terres, détruit des villages, Israël soutenu et financé par les USA ne cesse d’incriminer les palestiniens ainsi que tous ceux qui apportent un soutien morale à la résistance des Palestiniens et le bellicisme est du côté israélien, les palestiniens résistent comme ils peuvent, leur violence revêt au moins une légitimité, celle de la résistance, de la survie, du désespoir.
La violence israélienne est une violence d’usurpation, d’épuration. Par contre, des Intifada à répétition, jusqu’à ce que le droit à l’autodétermination des palestiniens sur leur terre ancestrale soit non seulement reconnu mais effectif, il faudra y compter, ne pas s’en étonner et encore moins s’en offusquer, si on a la juiverie du sionisme de se prétendre démocrate et humaniste. Le discours des sionistes devient de plus en plus racialement, fascisant même et la haine qui s’en dégage, n’a plus rien à envier au nazisme, pourtant sans la Shoah, dit-on, Israël n’aurait jamais vu le jour ; et c’est sur elle que repose désormais la légitimité d’Israël, mais pour les Palestiniens n’ayant jamais cessé, leur lutte anticoloniale continue en se réinventant en permanence avec chaque génération, toujours de plus belle, et ne cessera qu’avec la fin du  néonazisme juif.
Le néosionisme (ou néo-sionisme) est un mouvement ultranationaliste et religieux apparu en Israël après la guerre des Six Jours. Principalement représenté au sein des colons israéliens, le mouvement revendique l’annexion de la Cisjordanie (appelée Judée-Samarie par les partisans d’une telle idée) à Israël et l’expulsion des Arabes palestiniens.
Je rappelle ici que Yitzhak Rabin a été assassiné par un colon juif, est hautement caractéristique de l’influence politique exercée par les néo-sionistes au sein des gouvernements successifs d’extrême droite au côté desquels le Hamas n’est qu’un gamin.
Ensuite si on regarde l’évolution de ce que les médias appellent un « Etat démocratique » on fait le tragique constat qu’il est dominé par ses extrémistes, dont actuellement le sinistrement célèbre Netannyahou (Premier Ministre depuis 1996) et ses acolytes, mais aussi les fanatiques religieux ou sionistes fascisants. Dérive raciste et fasciste, enfermement dans une paranoïa très dangereuse pour toute la région condamnée partout dans le monde sauf ses propres géniteurs (USA.GB.EU)
Au passif d’Israël, les multiples spoliations des Palestiniens, le vol de leurs terres et maisons, les brimades et surtout des massacres de populations civiles. Crimes contre l’humanité.
Alors, Israël «soutenu et financé par les Etats-Unis». est-il légitime ?
Si on répond en prenant en compte son évolution actuelle, la réponse devient négative, Israël est un facteur de déstabilisation, un cancer pour l’humanité.  Une seule logique, pour Israël : celle de la violence, celle de la confrontation, toujours plus brutale. Arrogante. Celle de la suprématie militaire, qui ne garantit nullement la sécurité, ni même la survie, ce n’est pas une question de morale, c’est une question de lucidité, d’intelligence, de bon sens, de raison politique. Faute de quoi c’est jouer perdant. Jamais une armée n’a écrasé son adversaire, civils compris, sans que son gouvernement n’ait affirmé défendre les intérêts supérieurs et la sécurité de son propre peuple.
Nous entendons toujours qu’Israël a le droit de se défendre contre quoi : Des pétards de fabrication locale que le sionisme gonflant en Missiles téléguidés à longue portée en dizaine de milliers de roquettes prétendument lancées à partir de Gaza et n’atteignent aucune cible et encore plus improbable les chances qu’elle fasse des victimes Israéliennes. Les roquettes tirées en très grande quantité coûtent une véritable fortune, et demandent une véritable industrie pour la fabrication. Eh oui, il y a un blocus !
Lancé une roquette de 250 kilos vers l’aéroport de Ramon, situé à plus de 200 kilomètres de la bande de Gaza”. Si ce n’est pas du tirage à la ligne ! Les roquettes de Gaza juste un abcès de fixation.
A l’analyse des derniers évènements, une odeur de fin de règne commence à flotter dans l’air, ceci rappelant fiévreusement l’événement «OAS » des derniers temps de l’Algérie Française.
Le religieux juif a rendu la Bible truffée de légendes, de contes, de récits de mythes et créé une histoire sur mesure pour exister au milieu des autres civilisations l’entourant qui le dépassaient et ignoraient carrément son existence tellement qu’il était insignifiant.
Les Romains avaient détruit le temple des juifs.
L’Occident (l’Europe) a, depuis surtout l’avènement du Christianisme, voulu se débarrasser des juifs de son territoire, que ce soit :
En Russie (pogroms).
En Grande Bretagne (l’expulsion des Juifs du royaume du XIIIe au XVIIe siècle).
En Espagne (l’expulsion des juifs d’Espagne en 1492).
En France (rafles et déportations des juifs en 1942)
En Allemagne (la Shoah), etc..
La raison est simple, l’Occident ne veut pas de retour de juifs chez lui, alors il encourage coûte que coûte la Alya et l’état d’Israël.
Aujourd’hui dans la société Israélienne de culture essentiellement religieuse, plus de 85% de sa population conservent un passeport étranger qui leur permettra de quitter à tout moment le pays. Israël ne constitue donc pas un État à proprement parler et surtout avec une économie artificielle financée par le Trésor Américain donc juste un état militaire faisant fonction d’une base militaire des USA, un satellite de l’Oncle Sam à qui il doit tout pour sa survie.
L’Etat d’Israél ne dispose d’aucune constitution, Israël a recouru à ce qu’il appelle les «Lois fondamentales», guidées par l’engagement de l’État à la suprématie raciale pour un apartheid juif israélien Ashkénaze.
Les faits de la colonisation des néo-sionistes en Palestine :
La mince bande de Gaza est le corridor au bout duquel les Palestiniens ont reçu des salves de mitraillettes tenues par des soldats avec une couche culotte postés sur une hauteur d’où ils ne pouvaient pas manquer leurs victimes. Les snipers en tuant 50 jeunes gens et en en blessant plus de 1000 n’ont accompli aucun exploit. 30 000 Gazaouis manifestaient sans arme la Journée de la Terre comme le font les Palestiniens depuis des décennies, demandant que se concrétise enfin le droit de retourner chez eux pour les réfugiés, ils sont près de 7,5 millions en 2019.
Les Médias ont titré «affrontements», «heurts» qui place le colonisateur sioniste en victimes, et les colonisés palestiniens en bourreaux, mais qui aussi déplacent la question politique de ce conflit sur un terrain religieux, traduisant l’idée d’un Hamas fanatique parce que religieux, face un israel soit disant non religieux et donc démocrate et supérieur. Le but est de réduire le crime d’Israël à une riposte disproportionnée dans sa nouvelle offensive contre Gaza. Cette même presse occidentale a tout bonnement à quelques exceptions près a pris ouvertement partie pour le bourreau contre la victime, Beaucoup d’hypocrisie pour ces grands défenseurs des Droits d’homme.
Le chef du gouvernement du régime sioniste s’est félicité de l’exécution parfaite du programme prévu avec atteinte du nombre de morts prescrits. Une armée d’Israël «soutenue et financée par les Etats-Unis » se doit d’obéir aux ordres et de remplir les objectifs fixés pour faire comprendre aux Palestiniens, qu’ils doivent à admettre dans leur conscience qu’ils sont un peuple vaincu. Mais nous voyons que les résistants palestiniens se battent avec les moyens de bord, c’est-à-dire très limités et lancent des roquettes «d’honneur» plus pour montrer leur dignité de ne pas plier à la colonisation que de faire réellement des dégâts. Quant aux soldats barbares de la Tsahal ; ils ont démontré dans les massacres des populations palestiniennes, le nihilisme sanguinaire qu’ils mettent en pratique.
L’armée israélienne a maintenu la pression sur la bande de Gaza, renouvelant raids aériens et tirs d’artillerie sur l’enclave palestinienne densément peuplée, ce qui consiste en une épuration ethnique pure et simple de la Palestine de ces citoyens autochtones, il s’est encore une fois avéré au monde entier dans sa pure barbarie, à travers le massacre systématiques de femmes d’enfant et de vieillards à Gaza.
Declaration de Yosef Weitz, avec son Comité de Transfert donne l’opportunité de lancer des plans de longue date de “transfert” (nettoyage ethnique) du peuple palestinien hors de ses terres :
” Je suis de plus en plus dévoré par le désespoir. L’idée sioniste est la réponse à la question juive en Terre d’Israël; seulement en terre d’Israël, mais pas que les Arabes [palestiniens]doivent rester une majorité. L’évacuation complète du pays de ses autres habitants et le remettre au peuple juif est la réponse. ” (Expulsion des Palestiniens) “.
Weitz écrivit dans son journal au sujet du nettoyage ethnique de quelques villages palestiniens de la région de Haïfa:
“J’ai été heureux d’entendre de lui [un officier de la Haganah]que cette ligne était adoptée par le commandant … pour effrayer les Arabes [palestiniens]tant que la peur provoquée par la fuite était sur eux.” (Israël: une histoire)
Qui dit mieux que cet axe du mal !
Surtout pas le Hamas avec sa charte, très souvent pris en prétexte par Israël, lui qui voulait juste renvoyer les colons sionistes à leur diaspora divine.
Ironiquement, que les Israéliens, les sionistes croient encore (ou peut-être veulent-ils croire) que le peuple palestinien a volontairement abandonné ses maisons, ses fermes et ses terres.
Israël soutenu et financé par l’Occident a besoin beaucoup plus de guerres que de paix pour survivre, Mais comme tout projet colonial, il s’effondrera tôt ou tard, et cela n’a rien à voir avec sa légitimité biblique.
Mais un jour cet Israël bien que soutenu et financé par les Occidentaux, sera vaincu militairement, sera humilié moralement et chassé physiquement !!!!!!!

Share.

About Author

Avatar

Comments are closed.