Libye: le piège – ليبيا: الفخ

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +
Il fallait s’y attendre: la prise de Tripoli a aiguisé les appétits de l’OTAN envers d’autres pays arabes. Dans les pays arabes, dont l’Algérie, elle a redonné  vigueur aux partisans de l’ingérence occidentale. Ayant craint, un moment,  l’enlisement de l’OTAN en Libye, ils manifestent d’autant plus leur joie à cet évènement. Ils y voient la confirmation de la justesse de leurs thèses sur “le bien fondé de cette ingérence du moment qu’elle  débarrasse  la Libye d’un tyran”.

Mais peut-on s’en réjouir. Comment ne pas tenir compte que l’entrée des insurgés à Tripoli s’est faite sous les bombardements de l’OTAN. Rien ne ressemble moins à l’entrée triomphale d’une révolution populaire. Comment ne pas voir que ceux qui applaudissent à l’intervention de l’OTAN applaudissent les forces militaires des mêmes pays qui bombardent et massacrent en Afghanistan et en Irak, qui protègent le colonialisme israélien, et qui soutenaient, il y a quelques mois à peine, les dictatures arabes. Comment ne pas dire que cette joie est mauvaise lorsqu’ils la partagent par exemple avec une personnalité islamophobe et arabophobe comme  Bernard Henry Levy qui applaudit aux bombardements sur la Libye comme il l’avait fait pour ceux sur Gaza et le Liban. Il faudra bien un jour nous expliquer ces contradictions, quand elles se seront développées, ce qui est inévitable. Il faudra alors bien se rendre compte que rien n’a été résolu pour la démocratie et la dignité nationale. Et il faudra bien nous dire  en quoi tout cela est différent de l’intervention militaire en Irak ou en Afghanistan qui avait  été justifiée par exactement les mêmes arguments, la lutte contre la tyrannie et pour la démocratie, et en quoi tout cela n’aboutira pas au même résultat, sous une forme ou une autre :   un régime à la Karzaï, corrompu, au service  de ses maîtres.

La gêne est d’ailleurs perceptible chez ceux, partis et personnalités politiques, en Algérie et dans d’autres pays arabes, qui se félicitent de la “victoire” des insurgés mais sans dire mot de celle, en fait,   de l’OTAN. Qui ne dit mot consent, pourrait-on leur faire remarquer. Mais, il faut reconnaître que la question n’est pas simple. En arriver à cet autisme, ou être amené à faire silence sur cet aspect de la réalité actuelle libyenne, sur un évènement aussi énorme que la première intervention militaire étrangère en Afrique du Nord depuis un demi siècle, est en soi même significatif de la complexité de la situation et de la gravité de la crise qu’a ouverte dans les rangs démocratiques arabes l’intervention occidentale.

Les révolutions tunisienne et égyptienne ont été entourées d’un consensus. C’était l’étape en quelque sorte d’un certain romantisme, propre aux débuts des grands mouvements historiques. Deux révolutions “propres” où les bons et les méchants sont clairement identifiés, où la société, à part une minorité, est apparemment unie. C’est la fête démocratique. Surprises d’abord, les puissances occidentales n’ont pas tardé à opérer un tournant radical en annonçant leur soutien au ‘Printemps arabe”. Il le fallait  pour intervenir, l’influencer,  justifier l’ingérence.

L’ingérenceétrangère ouvre donc une deuxième étape dans l’histoire en cours de la démocratie arabe. Cette deuxième étape a été ouverte avec la crise libyenne, elle se développe actuellement à travers la situation en Syrie, et aura certainement d’autres développements. La perversité de la politique occidentale actuelle est qu’elle arrivée à construire, notamment par une campagne médiatique de propagande d’une violence intense, un faux dilemme, qui est celui ci: ou le droit d’ingérence et donc la démocratie sous protectorat occidental, où la dictature et la tyrannie. Beaucoup parmi les élites politiques arabes  tombent dans le piège. Outre, évidemment, celles d’entre elles traditionnellement liées à l’Occident, cette propagande trouvent un écho chez des forces politiques et sociales plus larges, soient qu’elles ont peu d’influence et de forces dans la société, et ne voient pas donc d’autre solution pour se débarrasser de la dictature que dans une “alliance même avec le diable” , soient qu’elles sont impatientes ou fatiguées par une longue opposition.

Du coup la société désormais se divise sur la question de la démocratie, car il lui est substitué une autre question, celle de l’attitude par rapport à l’intervention étrangère. Les cartes s’en trouvent alors faussées. On croit toujours parler de démocratie mais c’est la question nationale qui ressurgit, et avec elle celle de la souveraineté, celle de l’indépendance du pays, celle de l’unité nationale. Les ex-puissances coloniales reviennent pour proposer  de protéger les aspirations démocratiques arabes  et ce protectorat réactive alors le protectorat colonial. Ceci  explique  que du même coup se trouvent relancés des débats qu’on croyait dépassés et qui déchiraient les différentes tendances du mouvement national à la veille des luttes pour l’indépendance: en 1936, l’illusion que la libération allait arriver du Front populaire de la gauche française, en 1942-43, les espoirs mis par Ferhat Abbas dans la Charte atlantique, et plus généralement la position du  courant assimilationniste qui attendait le progrès et la civilisation de la France coloniale.

Surrealiste !

Les cartes sont tellement faussées qu’on assiste à des alliances ou des convergences surprenantes: des “laïcs” qui se retrouvent au sujet de l’ingérence étrangère en Libye  sur les mêmes positions que les monarchies du Golfe et les royalistes libyens de Londres ; des courants qui se réclament de l’Islam et s’allient avec les puissances occidentales, donc des pays non musulmans, pour combattre… d’autres musulmans, ou qui prient sur la place de Benghazi sous d’immenses drapeaux français et américains; des militants  islamistes algériens qui ont participé à la flottille de la paix pour Gaza et dont le parti a la même appréciation, sur la situation  sur la Libye, que… Bernard Henry Lévy qui qualifiait cette flottille “d’épopée misérable”(journal français “Libération”,7 juin 2010 ). Une atmosphère surréaliste !

Certes, il ne faut pas généraliser et les décantations s’opéreront inévitablement qui toucheront tous les courants politiques, sous les coups de boutoir de la réalité. On peut prédire, sans grands risques de se tromper, que les  contradictions entre la domination étrangère et les forces populaires libyennes, nationalistes, islamistes ou autres, se manifesteront  très vite. Vrais démocrates et faux démocrates, vrais patriotes et faux patriotes, apparaitront alors, mais hélas à partir de grandes souffrances de la Libye, comme en Irak, en Afghanistan ou ailleurs. Mais on peut  se demander aussi s’il n’y a pas un point commun à ces convergences, apparemment hétéroclites: l’idée, d’autant plus tenace qu’elle est non dite, et qui ressurgit car elle n’a pas cessé d’exister depuis les indépendances et leurs contradictions, que la domination occidentale, que le colonialisme a un contenu civilisateur. C’est au fond cette idée qui se cache derrière les partisans de l’ingérence, à la raison fallacieuse  que la domination occidentale serait bien plus “soft”, bien plus civilisée qu’une dictature arabe.

Ces opinions fleurissent actuellement comme avaient fleuri les appels à la “normalisation” des relations avec Israël, dans des journaux algériens et arabes, lorsque le monde arabe traversait une période très difficile, que la domination des Etats Unis paraissait écrasante et que les partisans de “la normalisation” assenaient ” que nous ne pouvions être plus royalistes que les Palestiniens et les Egyptiens”. Je lisais dernièrement un article où il était expliqué, sur la question de la souveraineté nationale, que cela ne faisait pas de différence, qu’on vive dans un pays dominé par l’étranger ou par “un dictateur comme en Libye”. Mais l’auteur de l’article  avoue en fait vers où va sa préférence puisqu’il  se félicite de l’élimination du pouvoir de  Mouammar  Kadhafi  par l’OTAN. On voit poindre de nouveau  le  nez de la thèse des “aspects positifs du colonialisme”. Autres temps, mais même problématique.

Comme dans le Far West, le président du CNT de Benghazi vient de mettre à prix la tête de Kadhafi. Tristes mœurs. Que n’aurait- on pas entendu des médias occidentaux si c’était Kadhafi qui avait mis à prix la tête des membres du CNT  au début des évènements. L’horreur se répète comme pour Saddam en Irak. La nouvelle Rome est sans pitié et veut du sang et des sacrifices humains. Ce “Wanted” trahit et annonce déjà la domination étrangère sur la Libye et son style.

Dans les rues désertes des villes libyennes commencent les règlements de compte et les massacres, mais ces victimes civiles n’intéressent plus Mr Juppé et Mme Clinton.

Djamel Labidi
4 septembre 2011

ليبيا: الفخ

كان يجب توقعه: الاستيلاء على طرابلس زاد من شهوات الحلف الأطلسي في بلدان عربية أخرى. وفي البلدان العربية  بالذات، أعطى هذا الحدث قوة جديدة لأنصار التدخل الغربي. فبعد أن خشوا توحل الأطلسي في ليبيا ها هم يبتهجون بالاستيلاء على طرابلس وينظرون إليه كتأكيد لسلامة تصوراتهم عن “صواب هذا التدخل ما دام يخلص ليبيا من مستبد”…

لكن كيف الابتهاج. كيف نتجاهل دخول المنتفضين طرابلس وهي تقصف من الحلف الأطلسي، فهو لا يشبه دخول ثورة شعبية منتصرة في شيء. كيف نغض الطرف عن كون الذين يصفقون لتدخل الأطلسي يصفقون للقوات العسكرية لنفس البلدان التي تقصف وتذبح في أفغانستان والعراق، تحمي الاستعمار الإسرائيلي وكانت قبل أشهر فقط تؤيد الدكتاتوريات العربية. كيف نصمت ولا نقول أن هذا الابتهاج يتسم بالقبح لأن المبتهجين يتقاسمونه مع شخصية معادية للإسلام وللعروبة كبرنار هنري ليفي الذي هلل لقصف ليبيا كما هلل لقصف غزة ولبنان. سيأتي اليوم الذي يتوجب فيه على هؤلاء تفسير هذه التناقضات، بعد أن تكون قد تطورت حتما. سوف يتوجب عليهم أن يذكروا لنا الفرق بين التدخل العسكري في ليبيا والتدخل العسكري في العراق أو في أفغانستان حيث قدم نفس التبرير، ألا وهو الكفاح ضد الاستبداد ومن أجل الديمقراطية، ولماذا لن يؤدي، بصورة أو أخرى، إلى نفس النتيجة، ألا وهي نظام كارزايي، فاسد وفي خدمة أسياده.

إن الأحزاب والشخصيات التي تتبادل، في الجزائر والبلدان العربية الأخرى، التهاني ب”انتصار” المنتفضين ولا تقول كلمة عن الانتصار الفعلي للحلف الأطلسي واقعة في حرج بين وإن كان السكوت علامة على الرضا.

ومع ذلك لنعترف بأن المسألة ليست بسيطة. فالوقوع في مثل هذا الفصام أو الانقياد إلى الصمت عن هذا المشهد من الواقع الليبي، عن حدث ضخم بحجم هذا التدخل العسكري الأجنبي الأول في شمالي أفريقا منذ نصف قرن، هو بحد ذاته دليل على تعقيد الوضع وخطورة الأزمة التي فجرها التدخل الغربي في الصفوف الديمقراطية العربية.

حظيت الثورتان التونسية والمصرية بتوافق واسع واتسمت المرحلة التي أطلقتاها بنوع من الرومانسية المميزة لبدايات الحركات التاريخية الكبرى. وهما ثورتان “نظيفتان”، بمعنى أن الأخيار والأشرار فيهما معروفون بوضوح ويبدو المجتمع فيهما موحدا، باستثناء قلة، فكان العرس الديمقراطي. وفاجأ حدوثهما القوى الغربية لكن سرعان ما غيرت هذه القوى توجهها جذريا وأعلنت تأييدها ل”الربيع العربي”. كان ذلك ضروريا للانخراط فيه والتأثير عليه وتبرير التدخل.

إن التدخل الأجنبي يدشن إذن مرحلة ثانية من تاريخ الجاري للديمقراطية العربية، بدأت بالأزمة الليبية وهي تتطور حاليا عبر الوضع في سوريا وستشهد تطورات أخرى بكل تأكيد. وبلغ خداع السياسة الغربية الحالية وفسادها حدا جعلها تحصر الموضوع، لاسيما بواسطة حملة دعائية عنيفة للغاية، في الخيار الزائف التالي: إما حق التدخل وبالتالي ديمقراطية تحت الحماية الغربية أو الدكتاتورية والتسلط. وقد سقطت في هذا الفخ عناصر كثيرة تنتمي للنخب السياسية العربية. فإلى جانب أولئك الذين يرتبطون تقليديا بالغرب، توجد أصداء تلك الدعاية لدى قوى سياسية واجتماعية أوسع، سواء منها تلك القليلة النفوذ والأنصار في المجتمع – والتي لا ترى بالنتيجة أي حل آخر للتخلص من الدكتاتورية سوى “التحالف حتى مع الشيطان”، – أو تلك العديمة الصبر أو القوى التي أعياها طول المعارضة.

الآن ينقسم المجتمع حول مسألة الديمقراطية لأنه جرى إحلال مسألة أخرى محلها، مسألة الموقف من التدخل الأجنبي، ووقع خلط للأوراق بحيث أننا في الوقت الذي نعتقد فيه أن الحديث يدور حول الديمقراطية تبرز المسألة الوطنية، ومعها مسألة استقلال البلاد ومسألة الوحدة الوطنية. إن القوى الاستعمارية السابقة تعود لعرض حمايتها للطموحات الديمقراطية العربية، فتعيد الحماية الاستعمارية. هذا يفسر في نفس الوقت انتعاش نقاشات كانت تعد مجوزة وسبق لها أن مزقت مختلف الاتجاهات في الحركة الوطنية الجزائرية إلى غاية حرب الاستقلال: عام 1936، وهم التحرر على أيدي الجبهة الشعبية لليسار الفرنسي؛ 1942-43، آمال فرحات عباس في الميثاق الأطلسي… وبصورة أعم موقف التيار الاندماجي المبني على انتظار التقدم والحضارة من فرنسا.

شيء لا يصدق!

الأوراق مشوشة إلى حد يجعلنا نشاهد تحالفات أو التقاءات مدهشة: “علمانيين” في نفس الموقف بشأن التدخل الأجنبي في ليبيا مع ملكيات الخليج والملكيين الليبيين في لندن؛ تيارات ذات مرجعية إسلامية في تحالف مع قوى غربية، أي بلدان غير إسلامية، لمحاربة… مسلمين آخرين، أو في الصلاة وسط بنغازي تحت أعلام فرنسية وأمريكية ضخمة؛ مناضلون إسلاميون جزائريون شاركوا في أسطول فك الحصار عن غزة ومع ذلك يتبنى حزبهم حول الوضع في ليبيا ذات الرأي الذي يتبناه… برنار هنري ليفي صاحب وصف ذاك الأسطول ب”الملحمة البائسة” (جريدة ليبراسيون الفرنسية، 7 جوان 2010). شيء لا يصدق!

بالرغم من ذلك ينبغي تفادي التعميم، كما أن صدمات الواقع ستتكفل بالفرز الضروري على مستوى كافة التيارات السياسية، إذ يمكن أن نتوقع بسهولة بروزا سريعا للتناقضات بين السيطرة الأجنبية والقوى الشعبية الليبية، الوطنية، الإسلامية وغيرها. عندئذ سيظهر الديمقراطيون الحقيقيون والديمقراطيون المزورون، الوطنيون الحقيقيون والوطنيون المزورون، لكن من رحم الآلام الليبية كما في العراق وأفغانستان، الخ.

ويبقى التساؤل حول ما إذا كانت هذه الالتقاءات المتنافرة لا تشترك في نقطة محددة: فكرة عنيدة بقدر ما يسكت عنها اللسان وتطفو على السطح من حين لآخر لأن عهد الاستقلال وتناقضاته لم يزله، ومفادها أن للسيطرة الغربية، للاستعمار محتوى تمديني. هذه الفكرة هي التي تختبئ في أعماق أنصار التدخل الأجنبي لأنهم يعتبرون السيطرة الغربية “أرحم” من الدكتاتورية العربية وأكثرها تحضرا. وجهة النظر هذه تزدهر حاليا على غرار ازدهار النداءات من أجل “تطبيع” العلاقات مع إسرائيل، في جرائد جزائرية وعربية مختلفة، عندما كان العالم العربي يجتاز مرحلة صعبة جدا وكانت سيطرة الولايات المتحدة الأمريكية تبدو ساحقة. كان أصحاب وجهة النظر تلك يرددون وقتها “لا يمكن أن ندافع عن فلسطين ومصر أكثر من الفلسطينيين والمصريين أنفسهم”. وقبل أيام معدودة، قرأنا مقالا جاء فيه بخصوص مسألة السيادة الوطنية أن لا فرق بين العيش في بلاد خاضعة للسيطرة الأجنبية أو خاضعة “لدكتاتور كما في ليبيا”. في الحقيقة يقر كاتب المقال بما يفضله عندما يهنئ نفسه بإسقاط الحلف الأطلسي سلطة معمر القذافي. من جديد تطفو على السطح أطروحة “إيجابيات الاستعمار”. نفس الإشكالية وإن اختلف الظرف.

وها هو رئيس المجلس الوطني الانتقالي يعلن من بنغازي عن جائزة لمن يأتي بالقذافي حيا أو ميتا وكأننا في الفار وست! أخلاق محزنة. لو جاء العرض من القذافي في بدء الأحداث وكان خاصا بأعضاء المجلس لسمعنا من الوسائط الغربية الكثير. هكذا تتكرر فظاعة نهاية صدام في العراق. روما الجديدة بلا رحمة وتريد دما وقربانا من بشر، فيفشي هذا “الونتد” منذ الآن سر السيطرة الأجنبية على ليبيا وأسلوبها.

في شوارع المدن الليبية الخالية من المواطنين تجري التصفيات والمذابح، لكن هؤلاء  ضحايا المدنيين لا يهم أمرهم السيد جوبي والسيدة كلنتون.

جمال لعبيدي – أحمد رضوان شرف الدين

Share.

About Author

Avatar

17 commentaires

  1. Avatar
    saadi Yassine on

    lecture simpliste
    Monsieur DJAML lABIDI

    Je crois qu’il faut sortir de cette lecture simpliste des événements en Libye. Le premier et dernier responsable de l’intervention de l’OTAN c’est le mégalomane criminel Mouamar Elguedhafi. Quarante deux ans de règne sans partage, les richesses spolier par la fratrie Gueddafienne, une des petite copines de Mouatasem el gueddhafi
    raconte qu’il dépense plus d’un million de dollars par mois!!! Seif Elislam ne fait pas de différence entre l’argent de l’état et son argent de poche !
    Le 17 février des centaines de milliers de libyens ont dit stop, ils ont fait savoir que la dictature c’est fini, la réponse
    de notre cher guide c’est un appel au génocide , zenga zenga dar dar !
    des milliers de morts , les charniers par centaine, les prisons transformer en fours crématoires , les cadavres calcinés , des dépouilles mutilées. Cher Djamel Labidi, aujourd’hui on sit que Kadhafi et sa fratrie ont vendu la Libye au moins offrant , il faut qu’on arrête avec ces histoires de souveraineté , Kadhafi a tué plus de personnes avant même que l’OTAN ne commence ses frappes!

    L’exemple Syrien est la , nos criminels n’arrêterons que lorsque leur maîtres leur donnent une fessée !
    Six mois de bombardement aucun missile aucune bombe contre l’OTAN ?

    • Avatar

      RE: lecture simpliste
      La Syrie est l’endroit stratégique du monde le plus sournois. Le lieu et l’enjeu international d’un combat féroce, souvent menaçant l’intégrité des équilibres planétaires, entre une triangulation d’intérêt impliquant, d’une part les anciens rivaux de la Guerre froide – où la Russie qui n’a pas besoin de pétrole étranger et qui ne voit pas pourquoi elle doit se dépêtrer de son protégé de toujours qui mène la vie dure à Israël et par ricochet à ses parrains de Washington – et d’autre part le nouveau géant dans les rapports de puissance, en l’occurrence la Chine et sa titanesque feuille de route économique avec l’Iran, entrain de “monter” sa bombe atomique tout en manageant le Hizbollah et le Hamas par Damas interposé. C’est pourquoi l’idée même d’une action de l’Otan ou de qui que soit – l’Europe seule? – sur ce pays pourrait relever d’un poker d’as en tapis partout dans un casino miné. Bachar El Assad est au courant de tout cela.

    • Avatar

      RE: lecture simpliste
      Je constate que vous ne suivez pas du tout ce qui se déroule en Libye!Vous répétez comme un perroquet presque mot pour mot la propagande occidentale et celle d’Ajazeera et Alarabia . Beaucoup de choses se sont déroulées car ce que vous dites sur Kadhafi est dépassé depuis plus de 3 moins. Les grands spécialistes reconnaissent que tout étaient faux et construit sur du mensonge. Vous dormiez pour faire une telle sortie saugrenu? Vous semblez complètement perméable à la propagande des médias . Ce que vous décrivez comme exactions et tueries sont l’œuvre de l’Otan par ses bombardements et des ‘insurgés’ qu’emploi l’Otan. Utilisez internet,lisez, regardez You tube, soyez plus intelligent vérifiez au lieu de débiter des inepties pareils!!Vous êtes très loin de Labidi. Vous êtes complètement pollué par les médias « meanstream » soumis au diktat des Gouvernements occidentaux et maîtres ès art en propagandastaffel à la Goebbels. A la réflexion, comme il y a beaucoup de choses à dire il est préférable pour vous de continuer votre sieste c’est trop compliqué. A moins que vous ne soyez un maillon de cette propagande car selon votre raisonnement vous paraissez ignorant!

      • Avatar

        RE: RE: lecture simpliste
        [quote name=”Ahmed”]Je constate que vous ne suivez pas du tout ce qui se déroule en Libye! …[/quote]
        En dehors des médias que vous citez (occidentaux, Aljazeera, Alarabia) je ne vois que l'”unique” de Toufik et ses semblables des pays arabes ou du reste des dictatures qui semblent êtres vos sources d’informations sur le plans des médias publiques.

        Autrement vous devez avoir accès à des informations autres que publiques, c’est dire provenant de services de renseignement et vu votre point de vu des services du type contrariés par la déconfiture du psychopathe sanguinaire de Tripoli comme l’est notre sinistre DRS ou leurs acolytes alliés des tortionnaires arabes et tiers-mondistes.

        Quant à internet et Youtube, ils ne font que rendre vos propos plus que ridicules.

  2. Avatar

    A CONTRE-COURANT
    @Djamel Labidi

    ” Le courage, c’est de chercher la vérité et de la dire ; c’est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe, et de ne pas faire écho, de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques”.
    Jean JAURES.

    Après cette campagne mondiale,hallucinante sur le D2P(Devoir-2-Protéger) avec à l’appui,les mensonges les plus éhontés et les plus vils,les odieuses abdications de pays dits islamiques et le ralliement enthousiaste d’une frange de cet “intelligentsia” arabe aux frappes OTANesques,j’avoue avoir été surpris et comme soulagé de voir enfin, avec cette analyse concrète de l’affaire libyenne, l’amorce d’un débat interne contradictoire en lieu et place de plates pensées personnelles, de souhaits et autres accents guerriers de va-t’en-guerre par procuration.

    Des opposants notoires à leurs régimes, et c’est leur droit, font malheureusement l’impasse sur les craintes légitimes de ceux comme moi que la désastreuse ingérence de la sainte trinité USA-ONU-UE dans les affaires internes de pays comme l’Afghanistan et l’Irak avaient horrifié.De persécutés qu’ils avaient été, ces dissidents de salon s’arrogent le droit d’une pseudo légitimité morale et s’attribuent le rôle non négociable de porte-drapeaux de la “démocratie” OTANesque. Ces parangons autoproclamés de la vertu très républicaine se révèlent être, à leur tour, de véritables terroristes de la pensée vis-à-vis de ceux qui ne pensent pas comme eux. Avec pour certains,l’invective en plus comme argumentaire.

    Merci Mr Djamel Labidi pour votre honnêteté intellectuelle, pour votre clairvoyance et pour avoir ouvert une brêche salutaire dans cette affligeante alliance d’anciens colonisés avec leurs anciens maitres.

    Les peuples qui ne retiennent pas les leçons de leur passé, sont appelés à les revivre. Et,la tragédie libyenne ne fait hélas que commencer.En effet,autrefois l’on qualifiait les impérialismes des grandes puissances par les 3M: 1/Missionnaires- 2/Militaires- 3/Marchands). Rien n’a changé sinon que les Missionnaires ont été remplacés par les Médecins “humanitaires” , les spins doctors et les ONG de Georges Soros. Sans oublier ceux qu’affectionnait tout particulièrement Lénine,c’est à dire les “idiots utiles”.

    • Avatar

      Morale
      Morale de l’histoire les Libyen aurait mieux fait de se la boucler et supporter en bon ésclaves 40 années supplémentaires le joug de Zeif-El-Islam El-Gueddafi Junior. Bravo pour la “clairvoyance” !

  3. Avatar
    Saâd Lounès on

    Mille fois oui à l’ingérence occidentale
    La grille de lecture que présente l’auteur est complètement ahurissante, dépassée par les événements.

    Nous faisons partie d’une génération nourrie au Nationalisme et au Tiers-mondisme. Nous avons tout applaudi et soutenu au nom du Nationalisme!
    Nous avions soutenu les sanguinaires Saddam Hussein et les talibans afghans contre l’invasion US!
    Nous étions aveugles, conditionnés, propagandés à l’extrême!
    Il y avait pourtant des précédents (Amérique Latine, Pays de l’est). Mais nous sommes restés aveugles et niais.

    Puis nous nous sommes mis à écrire et protester depuis des années, à lancer des appels, décortiquer, expliquer le système des renégats et imposteurs qui nous dirigent. Personne n’a bougé au sein de l’Etat, ni les civils, ni les militaires qui continuent à servir docilement leurs maîtres qui les nourrissent.

    Aujourd’hui, JE dis OUI à l’ingérence occidentale et de l’OTAN!
    Parce que nous sommes des incapables, des castrés, des lâches gouvernés par des corrompus et des tyrans, trahis par tous ces fonctionnaires khobzistes.

    Chaque jour qui passe j’ai honte que mon pays soit encore dirigé par boutef, ouyahia, toufik, ould kablia, medelci,… des nabots qui nous méprisent, nous volent et violent nos consciences.

    Oui à l’ingérence étrangère et à la destruction de ce système!

  4. Avatar

    LES BORGNES
    Mille merci Mr Djamel Labidi. Je n’ai plus aucun doute, grâce à vous et à quelques autres analystes politiques arabes sur le fait, qu’un grand nombre de Musulmans sont entrain de se réveiller suite à la dangereuse implication du succès de l’OTAN en Libye.

    Ces deux versets à rappeller qui, bien avant l’heure, nous avaient mis en garde les Musulmans contre leurs éternels ennemis mortels et ces borgnes qui les prennent comme protecteurs.

    « Ils ont des cœurs, mais ne comprennent pas. Ils ont des yeux, mais ne voient pas. Ils ont des oreilles, mais n’entendent pas. Ceux-là sont comme les bestiaux […]»
    (Coran, Al An’am 7 :179)

    « Ô croyants (en Allah) ! Ne prenez pas pour alliés et amis (ces) Juifs et (ces) Chrétiens; ils sont alliés les uns des autres. Et celui d’entre vous qui se tourne vers eux (en amitié et en alliance), devient un des leurs (et non des nôtres). Allah ne guide certes pas les gens injustes. »
    (Coran, Al Ma’idah 5 :51)

    [Note : Le Coran ne fait pas ici référence à une amitié individuelle entre un Juif et un Chrétien. Le verset anticipe plutôt l’apparition d’une alliance Sioniste Judéo-chrétienne qui mène actuellement une guerre injuste contre l’Islam et les Musulmans pour le compte d’Israël.]

  5. Avatar

    L’AMI AMERICAIN
    « Ô croyants (en Allah) ! Ne prenez pas pour alliés et amis (ces) Juifs et (ces) Chrétiens; ils sont alliés les uns des autres. Et celui d’entre vous qui se tourne vers eux (en amitié et en alliance), devient un des leurs (et non des nôtres). Allah ne guide certes pas les gens injustes. »
    (Coran, Al Ma’idah 5 :51)

    Entretien avec William Blum**.
    Obama est vide, émotionnellement, intellectuellement…

    Question Larry Portis:L’Irak a aussi été attaqué pour des raisons « humanitaires»,l’Irak était également un pays prospère.

    Réponse William Blum : L’Irak et la Libye étaient deux pays prospères et séculaires et nous les avons mis dans le même panier. J’ai fait une longue liste de ce que la population irakienne a perdu. [Vingt ans de bombardements étatsuniens, d’invasion, d’occupation et de torture ont abouti à la perte de leurs maisons, leurs écoles, leur électricité, leur eau potable, leur environnement, leurs quartiers, leur archéologie, leurs emplois, leurs techniciens, leurs entreprises, leur santé physique et mentale, leur système de santé, leur système de protection, leurs droits des femmes, leur tolérance religieuse, leur sécurité, leurs enfants, leurs parents, leur passé, leur présent, leur avenir, leurs vies… plus de la moitié de la population est soit morte, mutilée, en prison ou en exil à l’étranger… Leur air, leur sol, leur eau, leur sang et leurs gènes sont imprégnés d’uranium appauvri… les enfants naissent avec d’abominables déformations… des bombes à fragmentation n’attendent qu’un enfant pour exploser…] Je l’ai publié dans ma lettre d’information mensuelle, The Anti-Empire Report.

    **William Blum est écrivain, journaliste, historien.Journaliste free-lance et co-fondateur du Washington Free Press,premier journal à contre courant dans la capitale.
    Son travail se focalise essentiellement sur la critique de la politique étrangère des Etats-Unis et sur le rôle de la CIA, dont il dénonce les agissements et les assassinats ciblés et organisés. À partir des années 1980,il publie plusieurs livres,dont Killing Hope: U.S. Military and CIA Interventions Since World War II qui reçoit un accueil enthousiaste.

    http://www.legrandsoir.info/entretien-avec-william-blum.html

    • Avatar

      RE: L’AMI AMERICAIN
      Si Saddam n’avait pas joué le jeu et respecté son peuple l’Irak serait encore debout.

      Quant à Gueddafi s’il avait écouté son peuple au lieu de lui tirer dessus à l’arme lourde il serait effectivement devenu un héros historique à l’image de ses fantasmes …mais avec un âne on ne fait pas un cheval de course !

      Ce ne sont pas les USA ou l’OTAN qui détruisent nos pays ce sont les criminels qui humilient leurs peuples et qui les mettent à la merci des puissances prédatrices qui ont toujours existé et qui existeront toujours.

      La populace qui applaudit les tyrans et les idiots qui placent leurs fierté la où ça pue ne font qu’empirer cette situation.

  6. Avatar

    L’entrée en scène du F.M.I
    « Ô croyants (en Allah) ! Ne prenez pas pour alliés et amis (ces) Juifs et (ces) Chrétiens; ils sont alliés les uns des autres. Et celui d’entre vous qui se tourne vers eux (en amitié et en alliance), devient un des leurs (et non des nôtres). Allah ne guide certes pas les gens injustes. »
    (Coran, Al Ma’idah 5 :51)

    Libye : Après les bombes les réformes du FMI (Il Manifesto). Manlio DINUCCI.
    13 septembre 2011

    Au terme du G8 de Marseille, la néo-directrice du FMI, la française Christine Lagarde, a fait une annonce solennelle : « Le Fonds Monétaire International reconnaît le Conseil de transition comme gouvernement de la Libye et est prêt, en envoyant au plus tôt son staff sur le terrain, à lui fournir assistance technique, conseil politique et soutien financier pour reconstruire l’économie et commencer les réformes ».

    Aucun doute, sur la base de l’expérience consolidée du Fmi, que les réformes signifieront ouvrir grand les portes aux multinationales, privatiser les propriétés publiques et endetter l’économie. A commencer par le secteur pétrolier, dans lequel le FMI aidera le nouveau gouvernement à « rétablir la production pour générer un revenu et re-stabiliser un système de paiements ». Les réserves pétrolières libyennes – les plus grandes de l’Afrique, précieuses pour leur qualité élevée et leur bas coût d’extraction – et celles du gaz naturel sont déjà au centre d’une âpre compétition entre les « amis de la Libye »

    L’entière « reconstruction », sous la régie du FMI, sera payée avec les fonds souverains libyens (environ 70 milliards de dollars plus d’autres investissements extérieurs pour un total de 150), une fois « décongelés », et avec les nouveaux revenus de l’export pétrolier (environ 30 milliards annuels avant la guerre). Ils seront gérés par la nouvelle « Central Bank of Libya », qui avec l’aide du FMI sera transformée en une filiale de HSBC (Londres), de Goldman Sachs (NEW York) et d’autres banques multinationales d’investissement. Elles pourront de cette façon pénétrer encore plus en Afrique, où ces fonds sont investis dans plus de 25 pays, et miner les organismes financiers indépendants de l’Union africaine(la Banque centrale, la Banque d’investissement et le Fonds monétaire)nés surtout grâce aux investissements libyens. La « saine gestion financière publique », que le FMI s’engage à réaliser, sera garantie par le nouveau ministre des finances et du pétrole Ali Tarhouni, ancien enseignant de la Business School de l’Université de Washington, autrement dit nommé par la Maison Blanche.

    http://www.ilmanifesto.it/area-abbonati/in-edicola/manip2n1/… Traduit de l’italien par Marie-Ange Patrizio

    http://www.legrandsoir.info/libye-apres-les-bombes-les-reformes-du-fmi.html

    • Avatar

      RE: L’entrée en scène du F.M.I
      Cela va dépendre de la compétence des responsables Libyens enfin démocratiquement élu par le peuple libre et souverain.

      S’ils sont assez idiots pour brader leur pays comme le souhaite les amoureux de Gueddafi, ils mériteront tous ce qu’ils leur arrivera.. mais au moins ils l’auront voulu..

      Leur pays ne sera pas bradé par le seul désir d’un dictateur psychopathe et pour le profit exclusif de son clan. L’argent des Libyens ne sera pas distribué à coup de milliards pour se faire pardonner des attentats terroristes, pour financer des campagnes électorales en Europe, se faire rayer le la liste américaine des pays non grata ou juste pour assouvir la libido de ses enfants voyous.

  7. Avatar

    Les ravages du F.M.I et de la B.M
    Les ravages du F.M.I et de la Banque Mondiale.

    « Ô croyants (en Allah) ! Ne prenez pas pour alliés et amis (ces) Juifs et (ces) Chrétiens; ils sont alliés les uns des autres. Et celui d’entre vous qui se tourne vers eux (en amitié et en alliance), devient un des leurs (et non des nôtres). Allah ne guide certes pas les gens injustes. »
    (Coran, Al Ma’idah 5 :51)

    L’art de Lagarde : après les bombes, les réformes du FMI !

    LA MALADIE OU LA FAMINE !

    Cette vermine parasitaire qu’est le couple infernale du FMI et et de la Banque Mondiale, ne va pas se satisfaire d’exploiter les richesses phénoménales de la Libye. Le peuple libyen, à l’instar de la Somalie, se verra non pas seulement subir un “dégraissage” au complet mais, sera “désossé” de manière telle que plus jamais il ne représentera une hypothétique menace à long terme pour les intérêts de la haute finance cosmopolite, des multinationales et des trusts.

    Un sinistre personnage aujourd’hui en enfer où il a sa place, Mac Namara, surnommé le boucher du Vietnam et,par la suite,président de la Banque Mondiale,avait parfaitement résumé par une terrifiante phrase laconique, les buts et les méthodes criminogènes de cette institution phagocytaire qu’il dirigeait : interrogé sur la “surpopulation” du continent africain et les “solutions” envisagées par son organisation mafieuse, il répondit :

    ” LA MALADIE OU LA FAMINE ” !

    C’est qui n’est rien d’autre qu’un POPULICIDE programmé et avec des certitudes que leurs forfaits resteront impunis. Le cas sinistre** de la pauvre Somalie autrefois en situation d’auto-suffisance alimentaire, connait une famine provoquée par l’ingérence et l’INGINIERIE FINANCIERE diabolique de ces assassins financiers que sont les technocrates du FMI et de la Banque Mondiale. La position stratégique(routes du pétrole à sécuriser)de ce pays fera qu’à court terme les Occidentaux, dans le cadre du fallacieux D2P( Droit 2 Protéger concoctée,entres-autres par Robert Badinter le très sioniste avocat français), procèderont à l’installation de bases militaires permanentes gardiennes sur-armées des intérêts des Majors du cartel pétrolier.

    Note. Lire l’article de l’économiste canadien Michel Chossudowsky : “COMMENT ON FABRIQUE UNE FAMINE ” (www.mondialisation.ca)

    • Avatar

      RE: Les ravages du F.M.I et de la B.M
      Institution dans les bras desquels les décideurs en casquette depuis feu Boukharouba on jeté l’Algérie et l’avenir des ses enfants.

      Si DSK couchait à New-York avec la femme de chambre, le FMI, l’OTAN, l’AFRICOM, la CIA, la DST et j’en passe, couchent toujours au MDN, Hydra et El Mouradia.

      • Avatar

        RE: RE: Les ravages du F.M.I et de la B.M
        George Pompidou renommé avant tout comme étant grand passionné de culture et de civilisation aurait dit en aparté à V.Giscard d’Estaing “ce serait pire inconscience que de laisser les produits énergétiques entre les mains d’inculture soldatesque” quelques mois avant la grande crise pétrolière des années soixante-dix. Mais à l’époque tous les gisements importants de la planète appartenant aux pays dits non alignés était sous ferme protection soviétique, ce n’est plus le cas aujourd’hui.

  8. Avatar

    La loi Pompidou / Rothschild
    1ère essai le le 18.09.2011 à 17.03

    Le vrai visage de Georges Pompidou.

    ” George Pompidou renommé avant tout comme étant grand passionné de culture et de civilisation “.

    Tous les grands hommes politiques après De Gaulle, sont issus de la Haute finance ou leurs obligés. Georges Pompidou cet ancien professeur de Français, de latin et de Grec, recyclé Directeur général de la banque Rothschild en France, versa dans les affaires politiques et finit comme président de la république. Cet homme au parcours atypique, restera dans l’histoire française, comme le Chef de l’Etat qui a remis les clés de la maison France à ses anciens employeurs.

    Pompidou a bel et bien vendu le peuple français aux banksters cosmopolites. Pour Etienne Chouard (1), la loi Pompidou-Rothschild retirant à l’État français le droit d’imprimer sa propre monnaie était une opération à grande échelle menée par les élites et leurs grandes banques privées.

    Cette loi mortifère est la seule raison de l’hyper-endettement actuel de la France. C’est cela qui a plombé l’économie française et la liberté des Français. Retirer la liberté monétaire à un Etat, lui retirer la liberté de battre monnaie, lui enlever à la banque de France ses prérogatives, et lui prêter à taux usuraire ont conduit la France, dans le cadre du seul remboursement de l’intérêt de la dette, à une politique drastique de rigueur budgétaire avec comme corollaire, une politique néolibérale sauvage et une privatisation tous azimuts, à commencer par les secteurs-clés, stratégiques du pays.

    Georges Pompidou n’est rien d’autre qu’un Fideî-commissaire de cette hyper-classe mondialiste et, la France n’a pas fini de payer très chèrement la trahison de cet homme politique “ami” des poètes-courtisans et amateurs de ses diners-maison “à la bonne franquette” où dominait le bel esprit de la vie parisienne.

    (1) http://www.dailymotion.com/video/xk6d48_etienne-chouard-loi-pompidou-1973_webcam#from=em
    (2)http://www.youtube.com/watch?v=V8MLhH0bQA0&feature=related

  9. Avatar

    RE: Libye: le piège – ليبيا: الفخ
    Une analyse “critique” d’idées pagsistes reconverties au baâthisme. Cela donne cette analyse tiers-mondiste. Laissez le peuple libyen décider de son avenir. Qu’avez-vous fait, vous en dehors du “soutien critique” apporté à un pouvoir illégitime, durant plus de 30 ans ,