Algérie, 8 mai 1945 -8mai 2021 : le Peuple lutte encore pour son Indépendance

Pinterest LinkedIn Tumblr +

A la question posée aux Algériens ce 8 mai 1945 par le représentant de l’ordre colonial : « Que voulez-vous ? », la réponse donnée ce jour-là et dont l’écho continue à nous habiter est la même que clame aujourd’hui le peuple Algérien depuis son soulèvement populaire du 22 février2019 : L’indépendance !

Ce 8 mai 1945, alors que les Algériens musulmans, formant le quart de l’armée régulière française en 44, ont contribué à libérer la France, ont bravement défendu Strasbourg en janvier 1945, s’apprêtaient à célébrer avec les Français la fin de l’occupation Nazie et bénéficier à leur tour du nouvel esprit que la fin de la guerre mondiale a inauguré : l’Emancipation des Peuples. A la vue du drapeau algérien brandi à Sétif par un jeune scout musulman, Bouzid Saâl, les balles retentirent. La  terreur coloniale s’abattit sur le nord constantinois. Cela dura presque un mois. Ce fut le plus grand massacre de l’histoire contemporaine de la France. Un crime contre l’humanité. Les enfants des victimes n’ont pas oublié. Ils n’oublieront jamais !

La guerre de l’indépendance de l’Algérie a commencé ce jour-là. Elle fut longue et cruelle. Un lourd tribut a été payé pour se libérer de l’emprise coloniale. L’Algérie pour laquelle tant de sacrifices ont été consenties n’a pas encore vu le jour. L’Indépendance fût confisquée par l’Armée des Frontières en 1962. Une armée de conquête et de pouvoir. Elle a déployé sa logique totalitaire et mortifère sur l’Algérie ; l’Algérie dont nos pères ont rêvé, pleine de promesses, s’expose comme un pays où sévit l’injustice symbolisée par le concept de la « Hogra ». Avec ce concept « La Hogra », le peuple revendique le statut de victime. Victime de son Etat.  L’Algérie est la propriété d’une poignée des Généraux mafieux et prédateurs au service principalement de la Françalgérie.

Le présent mime le passé. La même scène tragique se joue. De l’ordre colonial à l’ordre militaire. De la situation Colon-Indigène à la situation Militaire-Civil. Rien n’a donc changé pour les Algériens du Peuple : l’Algérie n’appartient pas aux Algériens. Il n’y a pas de différence de nature entre l’Algérie coloniale et l’Algérie des Galons. Le Peuple Algérien s’est soulevé le 22février 2019. Le Peuple dans sa majorité désire le changement. L’Histoire est en marche. Comme en 1945, malgré la pauvreté et la misère, dans la lignée de ses pères, le même idéal l’anime : l’Indépendance. L’Indépendance civique du Peuple Algérien.

                                                          Mahmoud SENADJI (Vigilance populaire de Strasbourg)

Share.

About Author

Avatar

Comments are closed.