Des espérances au large de la méditerranée

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Reviens vers moi petite vague, ne t’en vas pas sans moi…

Je voudrais te confier mes espérances et te révéler mes souhaits les plus secrets ; Je poursuis un rêve peu réaliste mais tellement beau ! Je suis alourdi d’espérances déchainées et difficiles à mater, elles ont même pris le large bien avant moi… comment puis je dompter des rêves qui me devancent vers des horizons où se profilent des détails conçus dans mon for intérieur !?…

Je te prie de m’emporter vers l’autre rive, là où la vie est plus belle… C’est du moins ce qu’on m’a dit !

Sur cette berge, je suis seul et tellement éprouvé par la douleur de la séparation des miens… Les adieux les plus longs sont les plus durs dit on, et pourtant j’aurais souhaité ne pas me détacher de ton étreinte, maman. Je ne suis pas encore trop loin et combien tu me manques déjà ! Mais ne sois pas triste je t’en conjure… Je reviendrai un jour maman et je te ramènerai avec moi beaucoup de bonnes choses….je te ferai de jolis cadeaux et je t’achèterai du bon chocolat, je sais que tu aimes ça !

Je suis sûr que tu m’entends maman, je te demande pardon d’avoir été sans appel quand tu tentais de me dissuader de partir… je te demande pardon pour tous les chagrins que je t’ai causés ! Et si un jour je ne suis plus de ce monde, ne me pleure pas maman et pris plutôt pour ton enfant…

Tu vois petite vague, je m’en vais contre mon gré ; je veux juste améliorer ma situation. Ne me laisse donc pas seul ; livré aux idées moroses qui me rongent jour et nuit.
Tu penses que je suis téméraire ? Eh bien non je ne le suis pas ; et crois moi je suis hanté par une grande appréhension de ce qui m’attend à l’autre rivage ; de l’hostilité réservée aux intrus et d’éventuels revirements qui pourraient larguer toutes mes ambitions sans égards… moi qui aspire tant à un lendemain meilleur.

Je souhaite donc que tu assures ma traversée brave petite vague ! Protège-moi des houles qui déferlent sans prévenir et de l’angoisse du naufrage fossoyeur des rêves les plus beaux ! Quant à ce que me réserve l’autre rive… les jours qui viennent les révéleront ! Entre temps j’essaye d’être optimiste et de m’armer d’espoir… de beaucoup d’espoir !

Norhane Chadli
Mars 2017

Share.

About Author

Comments are closed.