Le voyage d’Adam

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

L’univers est né il y a 13,7 milliards d’années. Il a passé 9,1 milliards d’années sans la planète bleue, la Terre et il s’est très bien porté. La Terre est âgée de 4,6 milliards d’années qu’elle a vécues sans les « Banou Adam »(en négligeant une partie du chiffre après la virgule) qui ne se sont installés que récemment par rapport a l’âge de la planète ; « [rappelle aux hommes]lorsque Dieu dit aux anges « Je vais instituer un vicaire sur terre… » (Coran : 2-30) (1) ; « Puis Dieu dit: ” Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu’il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur les animaux domestiques et sur toute la terre… ». (Genèse : 1-26).

Les spécialistes disent que la terre a d’abord été un amas de poussière, produit par l’explosion d’une étoile (supernova), qui s’est aggloméré et s’est refroidie peu à peu durant plusieurs millions d’années. Ils disent aussi qu’après la formation de deux (02 ) supercontinents et deux (02) océans, la terre fut d’abord occupée par les végétaux issus des algues marines puis un élément de l’espèce animal prédisposé à être amphibien osa quitter l’eau pour s’installer sur le continent ; « …de l’eau, nous avons fait tout ce qui est vivant… », (Coran : 21 -30). Ces deux espèces, d’origine marine, seront très diversifiées et resteront à ce jour les seuls occupants de la planète.

Dans l’espèce animale (nous laissons l’espèce végétale aux botanistes), il y a eu la famille des mammifères (vertébrés allaitant leurs petits) qui donnera les primates, apparus il y a 85 millions d’années (Ma) dit-on. Les spécialistes possèdent des restes d’un primate qui aurait vécu il y a 55 Ma (2). Parmi les primates, il y a eu le groupe des hominidés et le sous groupe des homininés qui est apparu il y a 7 Ma .Le sous-groupe des homininés comprend l’homo (l’ancêtre des hommes) et ses deux cousins : les australopithèques et les Paranthropes. Contrairement a ses cousins éteints il y a 1 Ma, l’homo apparus il y a 3 Ma ne disparaitra pas. Les trois composants du sous-groupe homininés se sont côtoyés pendant 2 Ma. Ils étaient des bipèdes, nomadisaient, taillaient la pierre et vivaient de cueillette, de chasse et d’anthropophagie ; ils connaissaient peut être le feu a cause de l’activité volcanique.

Rescapé, le genre homo, ancêtre de l’homme actuel, s’est subdivisé en plusieurs espèces apparentées, une quinzaine (l’homo habilis, l’homo erectus, l’homo neanderthalensis ou l’homme du Neandertal, etc.…) mais elles se sont éteintes comme leurs cousins australopithèques ; toutes disparues sauf une : l’homo sapiens ou l’homme sage. Les plus vieux restes d’homo sapiens disponibles datent de 200.000 ans. L’Homo sapiens et son cousin l’Australopithèque se sont donc côtoyés puisque ils ont coexistés pendant 170.000 ans. Selon les connaissances actuelles, les espèces homos disparues, la dernière il y a seulement 12000 ans, ont eu une durée de vie qui a varié entre 900.000 et 40.000 ans. Signalons que ces messieurs-dames primates, hominidés, homininés, sont tous nés en Afrique de l’Est et y en vécu avant d’émigrer vers les autres continents.

Au jour d’aujourd’hui les descendants des autres primates existent toujours et l’homo sapiens s’est distingué par un certain nombre de particularités :

– Cerveau plus volumineux
– Bipédie exclusive
– Activités techniques et artistiques développées
– Langage développé
– Vie sociale très développée par rapport à d’autres espèces
– Le sourire, le rire et les pleurs comme réactions émotionnelles.
– Les rites funéraires importants
– Le port de vêtements
– La spiritualité

Pourquoi de touts les homininés et de touts les homos, seule l’espèce homo sapiens, née il y a 200.000 ans a survécue et a proliféré jusqu’à occuper touts les continents. La science n’a pour le moment aucune réponse, c’est la religion qui répond : L’homo sapiens a survécu et proliféré parce que il a reçu un dépôt (amana) de Dieu son créateur : « En vérité, nous avons proposé le dépôt aux cieux, a la terre, aux montagnes, mais ils refusèrent de s’en charger et en furent effrayés. L’homme [par contre]a accepté de s’en charger… » (Coran : 33-72) ; il ne disparaitra que pour rendre ce dépôt et assumer ses décisions.

L’homme d’aujourd’hui est le descendant de l’homo sapiens. Adam (as) n’est pas le premier homo sapiens mais c’est un homo sapiens : «Descendez tous du paradis !…Vous aurez sur terre un refuge temporaire et un usufruit pour un laps de temps » (Coran : 2-36) ; « Et Yahweh Dieu le fit sortir du jardin d’Éden, pour qu’il cultivât la terre d’où il avait été pris. » (Genèse : 3-23). Le pronom « tous » dans le verset coranique englobe Adam, Eve et Satan. Une question se pose : comment il est venu ? Ni la religion, ni la science ne donnent de réponse, on peut donc essayer de la chercher. Il est dit qu’il a été créé ailleurs, au paradis : C’est donc un extra-terrestre qui a été installé sur terre du temps de l’homo sapiens. Si on est croyant, on sait depuis longtemps qu’Adam (as) est descendu sur terre avec le même moyen qu’il a utilisé pour repartir et c’est le même moyen qu’utilise jusqu’à aujourd’hui chacun de ses descendants au moment de partir. Pour en savoir plus, il faut faire appel à la science physique.

La matière dont nous sommes constitués ainsi que tout ce qui est visible et palpable reste en l’état tant qu’elle est au repos ou en mouvement avec une vitesse qui ne dépasse pas celle de la lumière (300.000 Kms/seconde). La physique dit aussi que si la vitesse d’un corps en mouvement atteint la vitesse de la lumière, la matière de ce corps devient énergie selon la fameuse formule E= La Masse(M) multipliée par la vitesse de la lumière(C) au carré. Cette formule est actuellement incontestable parce qu’elle a été vérifiée expérimentalement. Mais si la vitesse du corps dépasse celle de la lumière ? La science actuelle dit que c’est impossible et c’est là le problème : la physique s’est fixé une limite alors que personne ne l’y oblige : « O peuple des démons et des hommes ! Traversez si vous pouvez les espaces célestes et terrestres ! » (Coran : 55-33).

Lorsque sa vitesse est nulle ou inferieure à celle de la lumière, le corps est donc matière palpable ayant un volume et un poids. Lorsque sa vitesse atteint celle de la lumière, le corps devient énergie comme l’énergie lumineuse, électrique ou magnétique impalpable, sans volume et sans poids mais visible directement ou par ses effets. Et si la vitesse du corps est 10 fois la vitesse de la lumière ou plus ? Dans ce cas rien ne nous empêche de croire que le corps aura un autre état qui n’est ni matière ni énergie, ou peut être une autre forme d’énergie impalpable et invisible même par ses effets. Les effets de cette énergie particulière existent et sont visibles mais nous apparaissent dus a d’autres causes. La religion nous donne comme exemple l’âme. Les anges et les démons dont parlent les religions ne sont finalement que des créatures extraterrestres dont la composante ou la matière nous est inconnue mais qui ne sont pas bloqués par la vitesse de la lumière. L’âme existe chez tout être animal, et les croyants admettent qu’un être animal, y compris l’homme, c’est un contenant : le corps, et un contenu : l’âme. Victor Hugo y croit aussi et il a même donné des droits a l’âme puisqu’il a déclaré qu’a coté des droits de l’homme ou juste derrière, il y a les droits de l’âme (3).

A un moment donné, un homo sapiens simple animal mammifère, bipède, nomade, se nourrissant de cueillette, de chasse et d’anthropophagie, faisait une « sieste digestive » sous un arbre et refusa de se réveiller. On le crut mort. Il était réellement mort. C’était son destin, il devait mourir et il est mort ; mais il ne mourra qu’un laps de temps assez court puisque son corps s’est remis à fonctionner en tant que contenant d’une nouvelle âme : celle d’Adam (as). Quelque part, et au même moment, un autre homo sapiens femelle mourra au cours de sa sieste et refusera de se réveiller pendant un certain temps ; «Descendez tous du paradis !…Vous aurez sur terre un refuge temporaire et un usufruit pour un laps de temps ». (Coran : 2-36). En tant que musulmans, nous avons un exemple d’une âme qui quitte le corps humain et y revient après un certains temps : « al-Isra wal-mi’raj ». Adam et Eve sont donc arrivés sur terre et ont coexisté un certain temps avec les autres homos sapiens. La génétique a prouvé que les humains actuels descendent d’un seul couple qui aurait vécu il y a 150.000ans : l’« Eve mitochondriale » et l’« Adam Chromosome-Y » (2). Le mâle et la femelle de ce couple, découvert par les généticiens, étaient donc homo sapiens et faisaient la sieste sous les arbres. Ils ont eu une descendance nombreuse qui existe a ce jour. Les descendants des autres homos sapiens se sont éteints comme les autres types homos et leur cousin l’homme du Neandertal.

Avant d’arriver sur terre, le couple a accepté, comme dépôt (« amana »), une proposition : avoir le pouvoir de choisir, de décider (il peut même décider de désobéir au créateur) et en contre partie assumer les décisions prises. La descendance d’Adam (as) existera (jusqu’à l’extinction du soleil ?) jusqu’à : « …Lorsque les âmes réintégreront les corps… [Alors] toute âme saura ce qu’elle aura accompli… » Coran ( : 81-7 et 14). Les autres homos sapiens n’ont pas reçu le dépôt, ils sont restés animaux se contentant de vivre : manger, dormir et procréer. Pour ceux qui s’interrogent sur le corps qui recevra une deuxième fois l’âme, disons qu’après l’enterrement le corps disparait, redevient argile au bout d’un certain temps, tout le corps disparait sauf le coccyx qui est parait-il indestructible même par un mélange de trois acides forts. C’est de son coccyx que renaitra chaque corps. Dommage que nos braves étudiants en médecine ne peuvent pas avoir un coccyx pour essayer de le détruire, ils recevront l’information des autres ; pourtant le respect du aux morts demandé par la religion ne va pas jusqu’à bloquer la science, l’Islam est la religion qui incite le plus a la science.

Doté d’un pouvoir immense, le fils d’Adam (as) se mit au travail ; il devint le plus grand et le meilleur constructeur (4) :

• Vestiges de foyer il y a 37000 ans
• Objets utilitaires en os à décor figuratif il y a 27000 ans
• Invention de l’aiguille a chas en os il y a 20.000 ans
• Habitat (en peaux de bêtes, grottes, cabanes semi-souterraines) il y a 18000 ans
• Maisons rondes semi-enterrées et passage d’une économie de chasse et de cueillette à une économie de production (début de la sédentarisation), il y a 12000 ans.
• Premières constructions rectangulaires il y a 9000 ans.
• Début de l’élevage domestique (chèvre, mouton) il y a 8000 ans
• Etc.

Le meilleur constructeur mais aussi guerrier et destructeur des autres espéces : « … Y placeras-tu quelqu’un qui y sèmera le désordre et y versera le sang… -En vérité [rappela Dieu], je sais ce que vous ne savez pas» (Coran : 2-30).

Noureddine Morsli
12 août 2016

Notes :
(1) Coran, traduction Ch. Hamza Boubekeur- Editions : ENAG. Alger (1989).
(2) Les données paléontologiques sont de « www.wikipedea.org ». Les paléontologues, les théologiens et les généticiens excuseront cette intrusion de profane. (3) In « Les misérables ». Roman de V.Hugo
(4) L’histoire du monde en 7560 Dates. Editions Larousse (2006).

Share.

About Author

Avatar

Comments are closed.