L’islam selon St-Laïc

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Les laïcs redoublent de férocité. Partout dans le monde arabe, forts de la présence des chars et des généraux qu’ils encensent, crachant sur les urnes qui les ont toujours rendus à leur juste proportion – c’est à dire trois fois rien- ils imposent par tous les moyens accessibles une lecture apocryphe de notre religion. Pourquoi ? Parce qu’eux seuls comprennent l’Islam ; à leur manière bien entendu. La Sunna est d’emblée exclue selon les prétextes fallacieux de leurs références majeures : les orientalistes et leurs serviteurs zélés, Arkoun en tète. Le Coran, quant à lui, est une pate à modeler dont ils font des extravagances pires les unes que les autres. La dernière en date – en fait il s’agit un plat réchauffé – est la proposition d’un vieillard sénile intronisé par les Emirats Arabes tendant à braver les préceptes religieux les plus authentiques et les plus indiscutables : les parts d’héritage et le mariage entre musulmanes et non-musulmans. Comme si les problèmes qu’il a causés à son pays étaient minimes ou résolus, le patriarche, en élève assidu de Bourguiba et de son école laïque éradicatrice, met les pieds dans le plat et voilà ses ouailles qui applaudissent ici et là. L’un d’eux, tout réjoui, a écrit “la discussion est ouverte”. Remettre en cause la parole de Dieu u lieu de s’y soumettre ? Peut-être ne parlons – nous pas du même dieu. Voici l’Islam dans sa lecture “séculaire rénovatrice” :  en fait tout simplement un non-islam. Je m’interdis de commenter les irréligieux tout heureux de démolir l’Islam mais je reste ahuri devant ces “musulmans laïcs” qui soutiennent sans rire ces hérésies tout en se proclamant pratiquants voire qu’ils sont les seuls à comprendre l’Islam et à lui être dévoués. Pour paraphraser Soheib Bencheikh, mieux vaut suivre Marianne que le Prophète. Et ainsi se rejoignent les extrêmes : à la lecture rigoriste des wahabites répond la lecture libertine des laïco-modernistes. Braves musulmans vous avez le choix entre la peste et le choléra.

Abdelaziz Kahil
31 août 2017

Share.

About Author

Comments are closed.