Notre grenouille prend l’air

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Nous sommes effectivement au pays des « anachronismes » les plus extrêmes, on trouve des politiciens qui ne se sont jamais libérés de l’emprise du Pouvoir et de ses prébendes juteux, et qui font de la surenchère dans le champ de l’opposition politique, des journalistes qui s’affichent en tant qu’opposants, et qui ne trouvent aucune gêne à relater leur copinage flagrant avec la police politique, des hommes « d’affaires » qui ont puisé dans les caisses, en milliards, de diverses façons, toutes illégitimes, profitant du rideau de fer des années de sang, pour nous vendre aujourd’hui leur génie financier, et gonflant le torse, tout fiers de la quincaillerie qu’ils nous rebiffent hors prix, et last not the least, notre paysage « politique » nous fait découvrir une opposante, gynécologue de profession, qui nous expose dans toute sa splendeur et paillettes, les facettes d’une démocrate unique et inique, celle, qui a le secret de faire chambre commune avec les blindés des putschistes, tout en étant opposante à l‘arbitraire, et qui enfourche les chars de Papa, pour mater la populace, une situation en fait guère surprenante venant de la fille de haut militaire qui n’a jamais connu les affres du peuple et s’est de tous les temps placé du côté de la baïonnette.

Le pire c’est que cette opposante au forceps stérilisé, se croit tellement importante et écoutée, qu’elle ose un Don quichottisme digne de Cervantès, dont elle fait étalage sur certains plateaux TV et colonnes de journaux tout aussi « démocrates » , et en démocrate comme « elle » se doit, elle ne se suffit pas de taire les crimes de la junte, pire elle les légitime, haut la voix, loue leus commanditaires et exécutants, et condamne … les victimes qui constituent pour elle un paravent au terrorisme ! Rien que cela, Le Général Vidella en Argentine, Pinochet au Chili et toute la cohorte de papa chéri, bien avant elle, considéraient leurs peuples de terroriste et justifiaient les kidnappings des milliers d’innocents, femmes, hommes, et même des enfants, et les exécutions sommaires, jusqu’au moment où ils furent rattrapés par la justice et traînés devant les tribunaux.

Les assassinats en masse des dizaines de milliers et les kidnappings des milliers d’autres ne sont pour notre « démocrate » que des « dommages collatéraux », une sorte de prix légitime à payer. Avant elle, Madeleine Albright avait jugé qu’un demi-million d’enfants irakiens morts des conséquences de la guerre des USA contre l’Iraq était « worth it » c’est à dire justifié ! Nous ne sommes pas loin, notre opposante Gyné, accuse de terroristes les victimes tombées entre les mains et gégènes des généraux copains de papa, qui ont bien fait de les pulvériser et nettoyer le pays pour le (la) libérer de son peuple, et libérer la voie à l’opposante lyophilisée pour qu’elle ne soit plus indisposée de leur existence. En fait, cette opposante, personne n’en aurait entendu parler, comme tant avant elle, si ce n’était les appareils qui l’insufflent, les lentilles qui la grossissent, et les plateaux qui lui donnent le tournis, au point de la leurrer et lui faire prendre des dimensions hors normes, et avec, quelques molles d’air, qui risquent de lui jouer un sale tour, à nous faire rappeler le malheureux sort de la grenouille de la fontaine, la nôtre, risque d’avoir un sort encore plus que « fabuleux ».

Rachid Ziani-Cherif
2 juin 2017

Share.

About Author

رشيد زياني شريف Rachid Ziani Cherif

Comments are closed.