Avenir de l’Algiré: conversion ultrasecrète Boutef-Raouraoua

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Boutef : Allo, Raouraoua, qu’a fait notre équipe de Handball ?

Raouraoua : Fakhamatouk, vous voulez dire l’équipe de foot ?

Boutef : Ah ces fiches d’Ouyahia ! Ce gars-là ment sur absolument tout. Alors qu’est-ce qu’on a fait ?

Raouraoua : On a perdu en 1/8 de finale de la coupe du monde…

Boutef : Mais pourquoi le peuple est-il dehors à danser par 40 degrés, à midi, et en plein Ramadhan ?

Raouraoua : Euh… je crois qu’il fête la défaite…

Boutef : Quel peuple ! Et que ferait-il si l’équipe avait gagné ?

Raouraoua : Fakhamatouk, pour votre bien-être, il ne faut même pas évoquer cette éventualité…

Boutef : Tu as raison, il faut continuer à perdre pour éviter des débordements populaires qui peuvent nous emporter tous, nous, notre pétrole, notre gaz, et notre gaz de schiste… dis-donc, Saïd me dit que le peuple réclame le maintien de Milosevic…

Raouraoua : Fakhamatouk, c’est Halilhodzic, l’entraineur de notre équipe. Il veut partir…

Boutef : Parlons-en. Saïd me dit que c’est à cause de toi qu’il veut partir… comme je le comprends ! Apparemment, tu as pris l’habitude de lui donner la liste des joueurs à titulariser, et tu lui dis que c’est de ma part…

Raouraoua : Fakhamatouk, je vous jure qu’il est nul, il ne comprend rien au foot moderne…

Boutef : Justement yakhi bnadem ! S’il est nul, il faut le garder pour que notre équipe continue à perdre…

Raouraoua : Fakhamatouk, vous êtes d’une intelligence hors-pair…

Boutef : Je sais, et ce n’est pas la peine de me le répéter. Et toi, tu comprends quelque chose au foot moderne ? D’après ce que je sais, tu as commencé ta carrière par être un « gatta3 tikiyet » au cinéma, tu trouves que ça te donne une qualification particulière pour parler de foot moderne ?

Raouraoua : Fakhamatouk, « gatta3 tikiyet f’silima» n’est pas le métier idéal pour se frayer un chemin dans le foot de haut niveau, mais ça m’a aidé quand même…

Boutef : Explique !

Raouraoua : Fakhamatouk, vous savez, au cinéma de la belle époque, il y avait plusieurs zones : la corbeille pour 4 dinars, le balcon à 3 dinars, le parterre à 2 dinars, et le strapontin à 1 dinar. Je plaçais les gens dans les différentes zones suivants leurs tickets, vous voyez? Je vous jure que ça demande une science particulière, car des gens avec tickets strapontin demandaient presque systématiquement à être mis dans la corbeille, prétextant qu’ils avaient des connaissances bien placées au FLN, et…

Boutef : Quel rapport avec le foot ?

Raouraoua : Justement fakhamatouk, ayant développé le sens du placement de l’homme qu’il faut à la place qu’il faut, et ce dans plusieurs salles de cinéma d’Alger (l’Afrique, l’Algeria, le Mondial, le Roxy, etc.), je me suis dit que je pourrais transférer mon savoir au monde du football pour positionner chaque joueur dans la zone où son talent était le mieux exploité. Je suis donc allé voir le général Toufik avec ces idées révolutionnaires, et il a été convaincu du premier coup. Ainsi m’a-t-il nommé président de la FAF, et en tant que tel, c’est moi qui ai sélectionné notre équipe de foot, car j’ai tout de suite vu que Milosevic était nul…

Boutef : Tu veux dire Halilhodzic ?

Raouraoua : Oui fakhamatouk, c’est l’émotion qui m’envahit…

Boutef : Tu sais quoi ? Laissons tranquillement dégager ce Halilhodzic, et remplaçons-le par quelqu’un de vraiment plus nul. Allons-y donc: Journal Officiel, décret présidentiel numéro zéro nul walou : Aujourd’hui 11 Ramadhan 1435, correspondant au 9 Juillet 2014, le Fakhamatouhou Tab Djnanou décrète la nomination d’un entraineur particulièrement nul pour l’équipe nationale de football, en la personne de Christian Gourcuff. Sur son CV, ce dernier affirme qu’il nous est imposé par Madame Fafa, qu’il n’a aucune expérience internationale, n’a jamais rien gagné avec les équipes de division cinq qu’il a entrainées, et qu’il veut gagner des milliards, de préférence sans avoir à bosser…

Mounir Sahraoui
9 juillet 2014

Share.

About Author

Comments are closed.